logo
Fabrication d'un cadre
Du choix des matières premières aux finitions, découvrez toutes les étapes de fabrication
d'un cadre titane dans notre atelier !
LA MATIERE PREMIèRE
Tout commence avec la matière première. Nos tubes sont issus de l’industrie aéronautique Française, et sont spécialement coulés pour CMT. Ils arrivent dans nos ateliers par longueurs de 3m avant d’être débités. Nous travaillons avec du titane grade 9, 3/2.5. Ce grade bénéficie du meilleur ratio rupture mécanique / module d’élasticité (normal et tangentiel) / densité. Sa soudabilité est excellente. 3-2.5 = 3Al pour Aluminium – 2.5 = Vanadium .C’est l’alliage du Titane, de l’aluminium (3%) et du vanadium (2,5%). L’idéal en terme d’utilisation et de fiabilité. Nous avons choisi d’utiliser des sections de 35mm pour le tube de selle et le top tube, du 42mm pour le tube diagonal, du 22mm pour les bases et de 17mm pour les haubans. Couplés à des pattes que nous construisons nous même et à une douille conique, c’est la base de notre recette pour obtenir un cadre à la fois dynamique et confortable.
ASSEMBLAGE
En premier lieu, le réglage de notre gabarit selon le plan fourni par notre ergonome. Notre gabarit nous vient directement des Etats Unis, construit dans les ateliers Anvil, c’est l’arme ultime en terme de précision. Ensuite intervient le débit des tubes puis l’usinage sur notre fraiseuse, chaque tube est usiné avec des outils spécifiques à leur section afin d’assurer un assemblage parfait. Les tubes sont ensuite préparés au routage interne des câbles, c’est compliqué mais néanmoins maîtrisé à la perfection dans notre atelier. On positionne les tubes usinés sur le gabarit, qui détermine l’alignement. Il est donc capital que les découpes soient d’une précision sans faille. Seule une personne ultra rigoureuse et méticuleuse peut réaliser cette étape tant l’enjeu est capital. Une fois l’ensemble parfaitement aligné et bridé sur le gabarit la soudure peut commencer.
SOUDURE
C’est la trace visible de la construction, même si ce n’est qu’une composante de tout le travail que représente la fabrication d’un cadre. Chaque cordon est unique ce qui rend chaque cadre CMT unique. Il faut une solide expérience dans le titane pour trouver la bonne intensité et réaliser un cordon qui puisse être sereinement garantie à vie. Nous avons cette expérience, et nous garantissons nos soudures à vie. Les soudures sont effectuées par « inertage interne » du gaz Argon injecté depuis notre gabarit directement dans les tubes. Ce gaz neutre permet d'éviter l'oxydation instantanée lors de la fusion du métal soudé, il évite des modifications des caractéristiques mécaniques du métal, ce qui pourrait occasionner des soudures fragiles et cassantes.
CONTROLE
Chaque cordon est contrôlé. Une fois toutes les soudures réalisées le cadre est méticuleusement contrôlé. La géométrie est également contrôlée afin d’assurer un parfait alignements des points de contrainte (Axe de roue arrière / boitier de pédalier / colonne de direction).
SABLAGE
Le sablage efface les traces de chauffe autour des cordons de soudure. La finition microbillée est notre marque de fabrique, c’est LA finition qui ne dégrade pas les tubes et qui rend les soudures moins cassantes. Nous avons fait ce choix afin de rester jusqu’au bout en accord avec notre charte de qualité, toujours dans l’optique de proposer le produit le plus fiable possible.
TARAUDAGE
Le tube de selle est alésé, le boitier de pédalier et la patte de dérailleur sont taraudés à la main avec des outils traités spécifiquement pour le titane.
FINITION
Sur le papier c’est l’étape la plus facile, mais cette opération demande beaucoup de dextérité pour appliquer des marquages qui ne trahiront pas la sobriété du titane. Avec notre procédé nous pouvons proposer des options de marquage couleur bleu, violet et doré.

07 81 92 08 73

lundifermé
mardi09:00 - 12:0014:00 - 19:00
mercredi09:00 - 12:0014:00 - 19:00
jeudi09:00 - 12:0014:00 - 19:00
vendredi09:00 - 12:0014:00 - 19:00
samedi09:00 - 12:0014:00 - 18:00
dimanchefermé